Menteurs!

Il fallait oser le dire!

C'est Jawad Boudaoud qui l'a dit...

Lors de son procès pour avoir hébergé des terroristes de Daech : "Posé sur mon balcon, avec vue sur le Stade de France, en train de me fumer un gros joint de beuh. J’ai mangé un sandwich escalope boursin – j’en ai même donné un morceau à mon chien – et j’ai regardé un film sur Netflix. Vous pensez vraiment que je savais que je venais de laisser des terroristes dans mon appartement?"

Source : Nice-Matin, 2 février 2018 Votez! 0 vote(s)

François Hollande
Lors du débat de l'entre deux tours, lors de l'élection présidentielle, lors de sa fameuse tirade "Moi Président", il déclare : "Moi président de la République, les ministres ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat local, parce que je considère qu’ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche" En 2015, Jean-Yves Le Drian cumule les fonctions de président de la Région Bretagne et de ministre de la mer.
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
Lors de sa campagne électorale, Nicolas Sarkozy avait promis de publier régulièrement des bulletins de santé s'il était élu. "Quant à mon bulletin de santé, bien sûr je le publierai (...) Je ferai de mon médecin une vedette, je lui promets", avait déclaré le candidat UMP le 2 mars lors d'une édition spéciale du "Grand Journal" de Canal Plus.
On apprend le 9 janvier 2008 qu'il a été opéré le 21 octobre 2007 dans la plus grande discrétion d'un abcès à la gorge résultant d'une angine.
Belle exemple de transparence!
Lire la suite
Julien Denormandie
Secrétaire d'Etat chargé de la politique du logement, Julien Denormandie est interrogé par Léa Salamé le 31 janvier 2018 sur France Inter : "Il y a combien de gens qui ont dormi dehors cette nuit ?". Sa réponse est délirante : "une cinquantaine d’hommes isolés en Ile-de-France pour être très précis ".
Lire la suite
Theresa May
«J'ai eu les couilles de le faire.» Le 2 juin 2016, la Première ministre britannique était interrogée sur la BBC à quelques jours d'élections parlementaires délicates pour son parti. Elle s'est vu demander d'expliquer ses revirements successifs sur différents sujets, à commencer par sa décision d'organiser ce scrutin alors qu'elle avait assuré ne pas vouloir le faire. «J'aurais pu rester en poste pour encore quelques années et ne pas convoquer d'élection. J'ai eu les couilles de le faire», a alors déclaré Theresa May. Madame la Première Ministre, faut-il vous rappeler quelques différences d'anatomie entre les hommes et les femmes?
Lire la suite
Jean-Yves Le Drian
« Les autorités espagnoles ont proposé le port de Valence, soit le port le plus sûr et le plus proche, regardez les cartes, à partir de la Sicile, vous pouvez très bien regarder les itinéraires. » Ainsi s'exprimait Jean-Yves le Drian le 12 juin 2018 dans la séance des réponses au gouvernement, alors qu'un bateau de migrants, refusé par l'Italie, se rendait en Espagne.

Pourtant, du sud de la Sicile, le port de Valence est à environ 1350km, alors que celui d'Ajaccio est à seulement 1000km, et même celui de Marseille est à 1200km. Je me demande bien qui devrait regarder les cartes. Pas terrible pour un ancien prof d'histoire/géo!
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
Dans le journal télévisé d'Antenne 2, le 31 mars 1993, on pouvait assister à cet échange très intéressant entre le présentateur, Paul Amar (PA), et Nicolas Sarkozy, fraîchement nommé ministre du budget.
P.A : "Vous roulez dans quelle voiture?"
N.S : "Je roule en R25, c'est la voiture de mon prédecesseur".
P.A : "Et vous allez la garder?"
N.S : "Bien sur, je vais la garder. Il est normal que le budget donne l'exemple"
P.A : "Est-ce que ce n'est pas une mesure gadget de ne pas changer de voiture?" N.S : "P.A. c'est peut-être une mesure symbolique, mais dans la société de communication qui est la nôtre, les symboles, ça sert, à envoyer des signals (sic!) notamment."
En novembre 2007, Nicolas Sarkozy, élu Président depuis quelques mois, est augmenté (s'augmente?= de 172%. Voilà un signal fort!
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
Alors qu'on l'interroge sur ses ennuis judiciaires, il déclare : « J’ai été mis en examen, ce sera facile de vérifier, pour le seul délit formel de dépassement du plafond de la campagne. » Nicolas Sarkozy a raison sur un point : il est facile de vérifier. Mais pas dans le sens où il l’espérait. Il a été mis en examen pour « financement illégal de campagne électorale » (article L113-1 du code électoral). Ce motif de mise en examen recoupait cinq faits différents, dont celui d’avoir « recueilli et accepté des fonds en violation du code électoral » et non pas seulement d’avoir « dépassé le plafond des dépenses électorales ». C’est pour ce même motif que le parquet de Paris a requis son renvoi devant un tribunal correctionnel.
Lire la suite
Bruno Le Maire
Bruno le Maire tweetait le 19 février 2017 : "Emmanuel Macron est le candidat sans projet car c'est le candidat sans convictions : il change de discours suivant l'auditoire". Visiblement, il n'y a pas que Macron qui change d'avis. Le Maire est en effet devenu ministre de l'économie de ce même Macron 4 mois plus tard!
Lire la suite