Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 08-06-2017 04:38:43

SABATHE
Membre
Inscription : 08-06-2017
Messages : 1

Conjecture de Goldbach Elucidation par analyse structurelle

Bonjour

On peut voir sur youtube mon entrée en matière
https://youtu.be/8Ma0XkDH4us
CONJECTURE DE GOLDBACH ELUCIDEE

Ceci est une entrée en matière rappelant la célèbre conjecture de Goldbach et présentant la solution, résultant d'une approche structurelle, non arithmétique;
le développement mathématique peut être téléchargé librement à partir de ma page "perso"  :

http://gilles.echelard.free.fr/index.html

Cordialement

Hors ligne

#2 27-06-2017 10:03:30

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 83

Re : Conjecture de Goldbach Elucidation par analyse structurelle

Tu devrais déjà démontrer ton affirmation...! que cette démonstration passe par la topologie et non par l'Arithmétique..!
d'après le postulat de Bertrand on sait qu'il y a au moins un nombre premier entre N et 2N , très bien, supposons que pour un entier 2N il n'y ai qu'un seul nombre premier q entre ce 2N et N comment ta topologie va permettre de démontrer qu'il appartient au seul couple (p;q) = 2N alors qu'il est quasiment certain qu'il formera un couple (C;q) = 2NC est un nombre Composé, donc non premier....! Donc conjecture qui serait fausse dans cette hypothèse .... Bonne chance...

Déjà on peut prouver avec l'Arithmétique un corollaire du TNP (théorème des nombres premiers) que le nombre de premiers q entre N et 2N vaut environ (N / Ln 2N ), ce qui est nettement supérieur à 1.... moi je peux aussi dire sans passer par ta topologie que la densité de couples de premiers (p;q) =2N , vaut environ N / (Ln N)² ; et tu peux vérifier à partir de N =16 .

je suppose que ta topologie te permet d'arriver à cette estimation.....! comme elle te permet surement d'estimer que le nombre de couples (C+q) ou (p+q) = 2N quelque soit N > 15  vaut environ (N / Ln 2N )....! d'où en suite on en déduit que le  nombres de couples de premiers qui restent, vaut environ : N / (Ln N)² et dans certain cas ne vaut que au minimum (N / (Ln N)²) X 0,375 .

Par exemple je suppose que tu peux expliquer, grâce à la topologie pour qu'elle raison en référence à tes exemples:
pour 2N  =120 et 2N = 128 il ne reste que trois couples de premiers (p;q) = 128 au lieu de 12 pour 120....?

heureusement qu'il n'y avait pas que 2 nombres premiers entre N et 2N , au lieu d'un seul...car supposons qu'il n'y ait eu que q = 73 et 79 , et bien résultat Goldbach faux...!

cette estimation vient du nombre d'entiers N non congrus à 2N modulo Pi où Pi est un nombre premiers > 5, et inférieur à la racine carrée de 2N.... Donc qui donne le nombre de premiers q entre N et 2N; en écartant les entiers positifs multiples de 2, 3 et 5 en travaillant dans 26,666...% des entiers naturels ...etc etc...  dans l'arithmétique modulaire et non dans la topologie....chacun sa chance.....Bon courage.

Dernière modification par LEG (27-06-2017 13:21:37)

Hors ligne

#3 27-06-2017 10:15:34

DUCHNOC
Invité

Re : Conjecture de Goldbach Elucidation par analyse structurelle

Bonjour
annoncer que le "phénomène Goldbach" n'est pas explicable par
des raisonnements de type arithmétique, mais simplement par des relations
topologiques de symétrie sur l'échelle des nombres doit bousculer plus d'un
amateur ou expert en théorie des nombres qui ont cru et croient encore à l'existence d'un
Graal "Démonstration arithmétique de la conjecture".
Honnêtement, consultez mes fichiers en les téléchargeant à partir de ma page "perso"
http://gilles.echelard.free.fr/

Ils vous aideront à comprendre
Cordialement

#4 05-07-2017 08:58:32

DUCHNOC
Invité

Re : Conjecture de Goldbach Elucidation par analyse structurelle

Cher ami,

avant de nous lancer dans des discussions dans le vide,
merci de prendre votre courage à deux mains et de
consulter les fichiers accessibles à partir de  la page
http://gilles.echelard.free.fr/index.html

Vous verrez que l'analyse structurelle repose sur
la topologie (symétrie de 10 et 7 par exemple par rapport à 10)

Cordialement

Réponse rapide

Veuillez composer votre message et l'envoyer
Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Message (obligatoire)

Programme anti-spam : Afin de lutter contre le spam, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question suivante. Après inscription sur le site, vous n'aurez plus à répondre à ces questions.

Quel est le troisième mot de cette phrase?

Pied de page des forums