Carrés magiques (Page 1) / Café mathématique / Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 30-05-2007 20:55:04

Fred
Administrateur
Inscription : 26-09-2005
Messages : 4 418

Carrés magiques

Bonsoir,

  Yoshi, l'un des modérateurs du forum, est passé de l'autre côté de la barrière.
Il nous a concocté sur le site un dossier passionant sur les carrés magiques,
que l'on peut consulter à l'adresse suivante :
http://www.bibmath.net/carres/carres.php3

Le dossier est encore en cours de construction, n'hésitez pas à lui faire
part de vos suggestions d'amélioration!

Fred.

Hors ligne

#2 19-09-2009 22:25:05

BALITOUT Pierre
Invité

Re : Carrés magiques

J'ai eu la chance de participer à un programme Européen, et dans le cadre d(une coopération avec l'INDE, des ingénieurs indiens m'ont appris à résoudre des carrés magiques.
cuex-ci se construisent "à la main", sans aucune autre méthode que la logique,

#3 20-09-2009 09:55:47

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 11 150

Re : Carrés magiques

Bonjour invité Pierre BALITOUT,

Merci de ton intervention sur le sujet, elles sont plutôt rares (et c'est un doux euphémisme).
J'ai envie de te répondre : certes, Yaka !
Les carrés magiques ne datent pas d'aujourd'hui, des records de taille ont été battus bien avant l'apparition et la "démocratisation" de l'informatique.

Mon propos, dans la section ad hoc, a été de montrer que :
- Les carrés magiques ont intéressé de grands noms (des mathématiques ou non),
- Les carrés magiques constituent un monde complexe, où différents types coexistent,
- que ces carrés magiques sont parfois pourvus de propriétés insoupçonnées de ceux qui n'en connaissent que la définition générale...

Cerise sur le gâteau, l'informatique permet de construire, sans effort, de vrais "draps de lit", entendez par là des carrés magiques de dimensions imposantes.

Dernier point, il n'est pas nécessaire d'être logique pour construire un carré magique même de grande taille, il suffit de disposer des instructions adéquates rédigées par quelqu'un de logique (lui !) et de suivre lesdites instructions à la lettre...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#4 20-10-2009 08:43:01

denshi77
Nouveau membre
Inscription : 20-10-2009
Messages : 1

Re : Carrés magiques

bonjour mon cher yoshi,

actuellement en licence math informatique a l'universite champs sur marne(marne la vallee) ,etant en train de faire un dossier sur le carre magique, on aimerait utiliser votre article en tant que reference et avoir quelques sur l'auteur (yoshi ) , pourriez vous m aider , voici mon adresse mail denshi77_@_hotmail.com

merci d avance et bonne continuation

Hors ligne

#5 20-10-2009 09:29:36

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 11 150

Re : Carrés magiques

Bonjour,

Réponse envoyée...
Bonne lecture.

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#6 20-10-2009 11:46:52

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 6 098

Re : Carrés magiques

Salut,

après avoir parcouru le dossier du sieur yoshi, je vous invite à prendre connaissance du roman de Georges Pérec "La vie mode d'emploi".

Membre de l'Ouvroir de Littérature Potentielle (au même titre que le grand mathématicien Claude Berge), cet homme de lettres remarquable montra :

- qu'on pouvait avoir du bonheur à écrire sans avoir rien à dire ;

- qu'on pouvait avoir encore plus de bonheur à écrire si on se donnait quelques contraintes à respecter.

A ce titre, GP se servit de la polygraphie du cavalier sur un jeu d'Echecs, ainsi que du principe du bi-carré latin orthogonal d'ordre 10, pour narrer l'histoire de familles dans un immeuble et celle de la recherche de la dernière pièce pour achever un puzzle. De la belle ouvrage.

"La vie mode 'emploi" en est un parfait exemple : à lire à dose homéopathique, il faut savoir que GP mit 10 ans à l'écrire, à raison de 8 heures de travail par jour, 6 jours par an.

Second livre du même tonneau : Mots croisés, et Le roman autobiographique majeur "W ou le souvenir d'enfance".

Je vous souhaite d'avoir autant de plaisir à les lire que j'en ai eu.

Dernière modification par freddy (21-10-2009 08:56:59)


Memento Mori ! ...

Hors ligne

#7 11-12-2009 21:38:42

Pouti
Invité

Re : Carrés magiques

Salut, yoshi, tu pourrais m'envoyer le dossier sur les carrés magiques stp? Mon adresse : didier_dao@_hotmail.fr

#8 12-12-2009 11:43:51

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 11 150

Re : Carrés magiques

Bonjour Didier,

C'est parti... Bonne lecture et expérimentation
Préviens-moi en cas de problème(s)...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#9 12-12-2009 14:15:18

nerosson
Membre actif
Inscription : 21-03-2009
Messages : 1 658

Re : Carrés magiques

Salut à tous,
Parmi les oeuvres de Georges Pérec, n'oublions pas "La disparition", un roman de plus de trois cents pages qui ne contient pas une seule fois la lettre "E". Un exploit étourdissant quand on songe à tous les mots qui apparaissent indispensables (et, de, le, les, des, une, que, ce, ces, cette, ne, je, se) que j'ai réunis en lisant une seule page d'un livre, et qui lui étaient interdits.
Une anecdote amusante,  du même tonneau :
Un auteur avait, parait-il, réussi à écrire une pièce de théâtre ne contenant aucun "A". La première réplique était "Oh ! Monsieur, vous voici". L'acteur, connu pour étudier ses textes d'une manière approximative, lança :"Ah ! Monsieur, vous voilà !"

Hors ligne

#10 17-12-2009 21:25:56

tibo
Membre actif
Inscription : 23-01-2008
Messages : 885

Re : Carrés magiques

salut,

désolé de te décevoir, mais dans le livre de george Perec il y a un e, unique certe donc ça reste un sacre exploit.


A quoi sert une hyperbole?
----- A boire de l'hypersoupe pardi !

Hors ligne

#11 17-12-2009 21:27:57

Golgup
Membre actif
Inscription : 09-07-2008
Messages : 574

Re : Carrés magiques

Bonsoir

Est-il au moins intéressant?


« c’est cette infinité, insondable et obscure, cause des plus vils combats ! … »

Hors ligne

#12 17-12-2009 21:38:19

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 6 098

Re : Carrés magiques

tibo a écrit :

salut,

désolé de te décevoir, mais dans le livre de george Perec il y a un e, unique certe donc ça reste un sacre exploit.

Où donc ?


Memento Mori ! ...

Hors ligne

#13 18-12-2009 14:38:42

nerosson
Membre actif
Inscription : 21-03-2009
Messages : 1 658

Re : Carrés magiques

Bonjour à tous,
Je m'associe à la question de Freddy, je voudrais bien savoir ? Ne nous dis pas que c'est dans le nom de l'auteur : des "e", il y en a quatre, et il ne pouvait tout de même pas changer d'état-civil. Je me demande si tu ne va pas nous répondre par une pirouette.....
Quand à savoir s'il est intéressant, je l'ai longuement feuilleté, et j'avoue que ça ne m'a pas encouragé à le lire intégralement.... C'est sans doute le seul roman où l'auteur n'avait pas pour but d'être intéressant. Il ne faut tout de même pas trop demander.

Hors ligne

#14 18-12-2009 17:46:55

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 6 098

Re : Carrés magiques

Re,

c'et plus une prouesse lexicale qu'un vrai roman policier qui démarre pr la mort d'un barman qui donne la recette du porto flip et meurt au moment fatidique, frappé d'une étrange syncope.

Mais je ris toujous quand je lis :" Plus un CoCo à Paris" ou bien " ... au fur ..."

Toutefois, quand il parut pour la première fois, un grand critique littéraire de l'époque avait pondu une critique au vitriol  ... montrant qu'il n'avait strictement rien compris au prétexte de ce si long texte.

Pour revenir au "e" qui parait une fois, faut pas non plus nous faire le coup du nom de l'éditeur : tous les péreciens l'ont déjà faites.

De fait, Perec publia qques années plus tard "les revenentes" ...

Je ne peux que renvoyer sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Perec et vous inviter à lire W ou le souvenir d'enfance , entres autres.

Il fut démontré par une thèse soutenue en juin 1987 au département de la science du texte de Jussieu que ce texte est une sépulture pour sa mère, morte à Auschwitz en 1943.


Memento Mori ! ...

Hors ligne

Pied de page des forums

[ Générées en 0.044 secondes, 10 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 2.1 MiB (pic d'utilisation : 2.41 MiB) ]