Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-01-2017 09:46:05

Yassine
Membre
Inscription : 09-04-2013
Messages : 976

Fonction suppra-continue

Bonjour à tous,

Suite à une remarque de PTRK lors d'un fil sur les distributions, je propose une colle amusante aux jeunes étudiants du Forum (les vieux qui ont envie peuvent participer aussi ;-) ).

Soit $f: \mathbb{R} \to \mathbb{R}$ une fonction qui vérifie la propriété de suppra-continuité suivante (terme complètement inventé pour l'occasion) :
pour tout $x \in \mathbb{R}$ il existe un voisinage $V$ de $x$ tel que $f$ soit constante sur $V$.
Montrer que $f$ est constante sur $\mathbb{R}$


L'ennui dans ce monde c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. B. Russel

Hors ligne

#2 11-01-2017 10:10:45

Fred
Administrateur
Inscription : 26-09-2005
Messages : 4 704

Re : Fonction suppra-continue

Hello,

Indice

En deux lignes en utilisant la connexité?

F.

Hors ligne

#3 11-01-2017 10:23:30

Yassine
Membre
Inscription : 09-04-2013
Messages : 976

Re : Fonction suppra-continue

@Fred

J'avais oublié de préciser que tu étais exclu du jeu ;-)
J'imagine que tu penses au fait que toute fonction continue d'un espace connexe dans un ensemble à deux éléments muni de la topologie discrète est constante ?
J'avais une approche sans ce résultat (mais qui s'y ramène en fait)


L'ennui dans ce monde c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. B. Russel

Hors ligne

#4 11-01-2017 11:09:15

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 6 141

Re : Fonction suppra-continue

Salut,

tu devrais aussi m'exclure ;-)


Memento Mori ! ...

Hors ligne

#5 11-01-2017 12:36:27

Fred
Administrateur
Inscription : 26-09-2005
Messages : 4 704

Re : Fonction suppra-continue

@Yassine

Tout simplement, en fixant $a\in\mathbb R$ et en posant $A=\{x\in\mathbb R;\ f(x)=f(a)\}$ qui est à la fois ouvert et fermé. Mais c'est évidemment très formateur de trouver une preuve sans cet outil!

Hors ligne

#6 11-01-2017 14:16:52

Yassine
Membre
Inscription : 09-04-2013
Messages : 976

Re : Fonction suppra-continue

@freddy : tu étais déjà exclu, je m'étais adressé aux jeunes ;-)

@Fred

ça marche très bien en effet.
Pour la connexité, j'avais pensé à $g(x)=1$ si $f(x)=f(a)$ et $g(x)=0$ si $f(x) \neq f(a)$ pour un $a$ donné. On montre facilement que $g$ est continue, donc constante.

L'approche initiale sans connexité : pour un $a$ fixé, je considère $I_{max}=\cup I_a$ ($I_a$ intervalle ouvert contenant $a$) où $f(I_a)=\{f(a)\}$ et je suppose $b =\sup(I_{max}) < +\infty$. Comme $I_{max}$ est un intervalle ouvert, $b \neq I_{max}$ et donc $f(b) \neq f(a)$, mais donc il existe un voisinage $V_b \ni b$ tel que $f(V_b)=\{f(b)\}$, soit encore $V_b \cap I_{max} = \emptyset$ en contradiction avec $b=\sup(I_{max})$ ($b$ est adhérent à $I_{max}$). On fait de même pour l'$\inf(I_{max})$.

--EDIT--
J'ai remplacé Boule par Intervalle. Je pense que ça ne marchait pas avec des Boules centrées.

Dernière modification par Yassine (11-01-2017 20:41:25)


L'ennui dans ce monde c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. B. Russel

Hors ligne

#7 12-01-2017 08:32:05

Yassine
Membre
Inscription : 09-04-2013
Messages : 976

Re : Fonction suppra-continue

Bonjour,
Je propose une rédaction un peu plus robuste que ce que j'ai écris dans la discussion avec Fred.
Je suis preneur de vos critiques/suggestions.

Soit $a$ un réel quelconque et je note $A_a = \{x < a \ | f(]x,a])=\{f(a)\}\}$ et $B_a = \{x > a \ | f([a,x[)=\{f(a)\}\}$
Vue la propriété de $f$, $A_a \neq \emptyset$ et $B_a\neq \emptyset$. Je peux donc considérer $x_m = \inf A_a$ et $x_M = \sup B_a$ ($x_m$ est le plus grand de tous le minorants et $x_M$ le plus petit de tous les majorants) .
Supposons que $x_m \in \mathbb{R}$ (fini). Alors, $f(x_m) \neq f(a)$. En effet, si $f(x_m) = f(a)$, alors, il existe $\epsilon > 0$ tel que $f(]x_m-\epsilon, x_m+\epsilon[)=\{f(a)\}$ et donc $x_m-\epsilon \in A_a$ contredisant $x_m = \inf A_a$.
Il existe alors $\alpha > 0$ tel que $f(]x_m-\alpha, x_m+\alpha[)=\{f(x_m)\} \neq \{f(a)\}$. Quitte à diviser $\alpha$ par un $n>2$ qui convient, on peut supposer $x_m + \alpha < a$. On a alors $\forall x \in [x_m,x_m + \alpha], x \notin A_a$, donc $x_m+\alpha$ est également un minorant de $A_a$ or $x_m + \alpha > x_m$, contredisant $x_m = \inf A_a$.
On fait de même pour $x_M$.
Si bien que $x_m = -\infty$ et $x_M = +\infty$ et donc $A_a \cup B_a = \mathbb{R}$.


L'ennui dans ce monde c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. B. Russel

Hors ligne

Réponse rapide

Veuillez composer votre message et l'envoyer
Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Message (obligatoire)

Programme anti-spam : Afin de lutter contre le spam, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question suivante. Après inscription sur le site, vous n'aurez plus à répondre à ces questions.

Quel est le résultat de cette opération? 3*3=

Pied de page des forums