Résultats de la recherche (Page 1) / Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Entraide (supérieur) » série numérique » Hier 10:58:18

Salut,

Ouvre ta propre Nouvelle discussion et ne parasite pas celle-ci.

En outre, prière de respecter les règles élémentaires de courtoisie indispensables en Société...
Ce qui suit n'était pas assez gros ?
160616080130744575.png

Je supprimerai ton message (et le mien) dans les 48 h. N'attends pas...

      Yoshi
- Modérateur -

#2 Re : Cryptographie » Aide décryptage texte » 25-03-2017 19:07:23

Re,

Raté, Terces !
Ce sont deux personnes différentes : pas le même mail, ni la même adresse IP...
J'avais vérifié avant de déplacer le message de DAVY83 ^_^

@+

#3 Re : Entraide (collège-lycée) » Géométrie » 23-03-2017 08:05:59

Bonjour,

Rien d'affolant là-dedans : juste préciser les notions.
Points, Segments, Droites, Demi-droites sont des objets géométriques...
Dore que deux objets géométriques sont égaux c'est dire que c'est le même objet : il n'y a en fait qu'un seul objet.
Si je dessine dans le plan 3 segments distincts avec n'importe quelle orientation [AB], [CD], [EF] et que ces segments sont superposables, alors on dira qu'ils ont une propriété caractéristique commune qu'on appellera longueur...
Les longueurs se mesurent.
Pour trouver la mesure de la longueur commune AB, CD ou EF de mes segments ci-dessus je dois choisir un segment de base comme unité de mesure des longueurs.
Par définition donc, on dira que la mesure longueur de ce 4e segment est 1.

Attention aux notations :
segment : utiliser des crochets                   --> [AB].  [AB] ou [BA] c'est le même segment
droite     : utiliser des parenthèses             --> (AB).  (AB) ou (BA) c'est la même droite : elle passe par les points A et B....
demi-droite : utiliser crochet et parenthèse --> [AB) ou [BA)  mais il y a là deux demi-droites distinctes.
[AB) a pour origine A et passe par B, [BA) a pour origine B et passe par A.
longueurs : ni crochets, ni parenthèses : AB, CD, EF...

Concrètement.
Dans le système métrique, l'unité légale des longueurs est le mètre. Toutes les longueurs sont mesurées par comparaison avec le mètre...
Comme ce n'est idéal on a créé des unités multiples du mètre  : dam, hm, km et sous-multiples mm, cm, dm notamment...
Il y a longtemps eu (et doit y avoir encore) déposé au pavillon des Poids et Mesures à Sèvres un mètre-étalon en platine irridié qui était la référence en France de l'unité de longueur le mètre.
Si tu changes d'unité de longueur, tu changes la mesure de la longueur, pas la longueur elle-même.

Je ne veux pas aller plus loin pour ne pas t'embrouiller et que je ne sais pas non plus ce que raconte ton cours...
Tu auras sûrement beaucoup de questions; rien de plus normal, on y répondra au fur et à mesure...

@+

#5 Re : Entraide (collège-lycée) » Devoir maison fonction » 20-03-2017 14:03:33

Bonjour,

Simple !
1. Ici on commence par dire bonjour, bonsoir, salut... On n'est pas des chiens !
    Pas vu ce qui suit?
    160616080130744575.png
2. Donner ton énoncé
3. Expliquer tes difficultés, ce que tu as déjà fait, ce qui t'arrête.

Après quoi, on t'aidera, c'est sûr, mais sans faire le travail à ta place : il faudra transpirer un peu... ^_^

@+

#7 Re : Entraide (collège-lycée) » suite logique » 20-03-2017 11:10:49

Bonjour,

Je penche vers l'idée qu'on n'a pas toute l'information disponible

.
C'est bien possible.
Bon, j'ai repéré ce qui pourrait être un "vilain petit canard" : 2781 qui tranche dans la progression à cause du 7.
sinon, j'ai remarqué autre chose pour les nombres formé 2 deniers chiffres  à droite.
Entre chacun je vais noter+ si on augmente, - si on diminue :
40 - 21 +  81  - 21 + 65 - 45 +  98 - 68
Puis de combien
40 -19  21 +60  81 -60  21 +44  65 -20  45  +53   98  -30  68
Et là plus rien de probant...

Même chose pour les deux premiers
00  +11  11 +16  27 +3  30 +12  42 +9  51  +11  62 +11  73
Rien  de probant non plus.

Dernier chiffre :
0   1   1   1  5   5  8  8
Rien  de probant non plus, sinon les répétitions...

Quelqu'un a-t-il exploré la piste des décimales d'un nombre  irrationnel connu relevées de 4 en 4 à partir d'un certain rang ?
Je n'y crois pas trop à cause de la progression du premier chiffre...

@+

#8 Re : Entraide (collège-lycée) » math 3ème » 19-03-2017 11:12:15

Bonjour,

En principe c'est 1 sujet = 1 discussion.

Problème n°1
Maths 3e ????
Bon, il manque le taux d'intérêt... Sans lui, pas de réponse possible !

Problème n°2
Le prix 35,80 €, par pot ?
Pourquoi pentagonales ? Ton hangar a la forme d'un Pentagone ? Régulier ou pas ?
Découpe en 2 surfaces.
Trace une diagonale et tu disposeras d'un triangle et d'un trapèze...
De toutes façons sans le dessin, on ne pourra pas faire grand chose.
Enregistre-le sur ton ordinateur puis va sur http://www.cjoint.com, suis les instructions et donne-nous le code obtenu pour qu'on puisse voir ce dessin.


@+

#9 Re : Entraide (collège-lycée) » suite logique » 18-03-2017 21:10:21

Re,

Moi non plus.
J'ai seulement constaté
* que ces nombres étaient rangés par ordre croissant,
* que le 1er chiffre à gauche était successivement 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7.

Je conjecture donc que le nombre suivant commencera par 8...

C'est bien maigre !

@+

#10 Re : Entraide (collège-lycée) » loi uniforme » 18-03-2017 17:06:00

Bonjour,

(on n'est pas des chiens, si ?)

En prime, qu'est-ce que ta question a à voir avec le sujet en cours ? Rien !
Donc, tu la parasites...
Ouvre ta propre discussion en cliquant sur ce lien  : Nouvelle discussion

Je te donne quand même une piste : \(\displaystyle 56 = 7 \times 8\)   et  \(\displaystyle 3,5 = \frac 7 2\)
Plus amples détails si tu en as besoin et dans ta propre discussion.
Dans 48, je supprimerai ce post et le tien.
Alors dépêche-toi...

@+

#12 Re : Entraide (collège-lycée) » triangle isocèle dans un repère trigonométrique » 14-03-2017 21:37:08

Re,

Je n'avais pas pensé à ça... Je regarderai demain, mais déjà Thalès n'est pas à utiliser pour les calculs d'angles...

Sur mon dessin, regarde bien (et compare) les angles \(\displaystyle \widehat{AM_3B}\) et \(\displaystyle \widehat{AOB}\) , ça devrait te rappeler quelque chose...

@+

#13 Re : Entraide (collège-lycée) » variation de la fonction carrée » 14-03-2017 21:31:34

Salut,

1. \(\displaystyle 0<b-a \;\Leftrightarrow\;b-a >0 \;\Leftrightarrow\;a-b <0\)
C'est donc deux écritures équivalentes.

2. Et pour répondre à ta question qui revient à : pourquoi a-b et non b-a ?
Simplement parce que \(\displaystyle a^2-b^2 =(a-b)(a+b)\)
Et donc que tu as besoin du signe de a-b et que c'est plus direct que le point 1.
Cela dit pour aller de Nice à Marseille, tu as tout à fait la possibilité de faire un détour par Aix-en-Provence... ^_^

@+

#14 Re : Entraide (collège-lycée) » Calculs » 14-03-2017 18:53:59

Bonsoir,

J'ai repensé à ceci :
\(\displaystyle \frac{a}{3}=\frac{b}{4}=\frac{c}{5}=\frac{t}{12}\)

Je vais te proposer un traitement plus générique sans fixer t directement, mais plutôt en choisissant aléatoirement la valeur commune de ces quotients
Je vais choisir une fraction telle qu'il n'y ait pas de simplifications : \(\displaystyle \frac{7}{11}\) et ça devient même plus simple...
Donc
\(\displaystyle \frac{a}{3}=\frac{b}{4}=\frac{c}{5}=\frac{t}{12}=\frac{7}{11}\)
Je vais en déduire a, b, c et t :
\(\displaystyle \frac{a}{3}=\frac{7}{11}\) d'où \(\displaystyle a =\frac{21}{11}\)
\(\displaystyle \frac{b}{4}=\frac{7}{11}\) d'où \(\displaystyle b =\frac{28}{11}\)
\(\displaystyle \frac{c}{5}= \frac{7}{11}\) d'où \(\displaystyle c = \frac{35}{11}\)
\(\displaystyle \frac{t}{12}= \frac{7}{11}\) d'où \(\displaystyle t = \frac{84}{11}\)

Les 4 quotients ayant été définis comme comme égaux à \(\displaystyle \frac{7}{11}\) , il est donc évident (sans avoir besoin de calculer a, b, c et t) que l'on a bien \(\displaystyle \frac{a}{3}=\frac{b}{4}\) puisqu'on décidé qu'ils avaient une valeur commune que tu peux choisir, toi, parfaitement au hasard...
En effet à quoi servi de calculer \(\displaystyle a = \frac{21}{11}\) et \(\displaystyle b =\frac{28}{11}\) puisque
\(\displaystyle \frac a 3 =\dfrac{ \frac{21}{11}}{3} = \frac{21}{11} \times frac 1 3 = \frac{7}{11}\) ?
Pour trouver a, je multiplie 7 par 3
Pour retrouver \(\displaystyle \frac a 3\) je redivise 21 par 3...

On pourrait dire aussi que \(\displaystyle \frac a 3 = \frac b 4\) équivaut à \(\displaystyle \frac a b = \frac 3 4\)
C'est encore évidement vrai :
\(\displaystyle \dfrac{\frac{21}{11}}{\frac{28}{11}} = \dfrac{\frac{7 \times 3}{11}}{\frac{7\times 4}{11}} =\frac{7 \times 3}{11}\times \frac{11}{7\times 4}= 3\times \frac{7}{11}\times \frac{11}{7}\times \frac 1 4 =\frac 3 4\)
Ces calculs étaient inutiles : en effet, j'avais fixé une valeur commune précise et cette fois je la choisis quelconque et je ne veux même pas savoir laquelle... Je vais la désigner par $q$ :
\(\displaystyle \frac a 3 = q\) donc \(\displaystyle a =3q\)
\(\displaystyle \frac b 4 = q\) donc \(\displaystyle b =4q\)
Et il le peut pas être autrement que d'avoir \(\displaystyle \frac a b =\frac 3 4\) :
\(\displaystyle \frac a b =\frac{3q}{4q}=\frac 3 4\)

Et il ne pouvait en être autrement que si on avait fait une grossière erreur de calcul...

@+

#15 Re : Entraide (collège-lycée) » triangle isocèle dans un repère trigonométrique » 14-03-2017 17:31:53

Bonsoir,

Ok !
Et les points M3 et M4 ? Ceux-là sont bien plus intéressants...

@+

#16 Re : Café mathématique » Deux sites de mathématiques à usage universitaire » 14-03-2017 09:21:31

Re,

Ah ! Ah ! Ah !...

Par ailleurs je signale à votre censure que le nom honni de Maple figure dans le forum programmation de votre site

Celle-là, je l'attendais : j'aurais été déçu de m'être trompé.


@+

#17 Re : Entraide (collège-lycée) » variation de la fonction carrée » 13-03-2017 21:30:18

Salut,

Si tu soustrais a - b lorsque a < b de quel signe crois-tu que tu sois a-b ?.
Si tu ne sais pas, essaie avec 2 et 3...

@+

#18 Re : Entraide (collège-lycée) » variation de la fonction carrée » 13-03-2017 20:29:19

Re,

Et un sujet de plus...
As-tu seulementv mis un point final aux discussions laissées en plan ?
De cette façon tu n'approfondis rien, tu papillonnes et tu te disperses...
Je te le dis tout net : moi, je ne peux pas travailler comme ça, c'est contraire à tout ce que j'ai appris et ce que j'ai enseigné...

donc si les antécédents et les images par f , sont dans le meme ordre , et bien on est dans le cas de la définition de la fonction croissante

1. C'est un théorème de de ta fabrication, donc pas valable
2. C'est une phrase creuse où tu n'as rien prouvé, hélas...

\(\displaystyle a^2-b^2 = (a-b)(a+b)\) et a,b tels que 0<a<b
Qu'est-ce qu'on t'a demandé ?
1. Le signe de a-b ?
2. Le signe de a+b (c'est fait !)
3. Le signe de \(\displaystyle a^2-b^2\) ?
Pour le signe de a-b, sachant que tu as 0 < a < b, ce n'est quand même pas compliqué de passer à  a-b ...

je me demande si , je ne dois pas écrire que a≥0 et b > 0

Et moi, je me demande si tu fais attention à ce que tu lis...
La réponse à ta question se trouve dans l'énoncé. Ici :

soient a et b deux réels dans [0;+∝[ tel que a < b

D'ailleurs je vais te demander de vérifier l'énoncé sur cette ligne.

Ça ne changera pas la conclusion de toute façon...

Une fois que tu as établis que \(\displaystyle a^2-b^2<0\) , tu passes à la fonction carré sur \(\displaystyle I=\mathbb{R}^+\) :
\(\displaystyle f : x \mapsto f(x)=x^2\)
Son sens de variation :
Tu pars de a < b et tu obtiens \(\displaystyle f(a)=a^2\) et \(\displaystyle f(b) =b^2\)
Si \(\displaystyle f(a)<f(b)\) alors la fonction f est croissante sur l'intervalle
Si \(\displaystyle f(a)>f(b)\) alors la fonction carrée est décroissante sur l'intervalle.

A toi de voir comment tu peux raccrocher le fait que \(\displaystyle a^2-b^2<0\) (ce que tu n'as pas établi) à soit \(\displaystyle f(a)<f(b)\) , soit \(\displaystyle f(a)>f(b)\) ...

Allez, au taf !

@+

#19 Re : Café mathématique » Deux sites de mathématiques à usage universitaire » 13-03-2017 19:51:54

Bonsoir,

épier mon activité
(...)
soupçons et anathèmes, aujourd'hui imprécations et menaces


Ah bin, heureusement que le ridicule ne tue pas...
Pensez-vous réellement que l'espionnage ça s'annonce urbi et orbi ? Non, je voulais simplement dire que je vais suivre la suite avec curiosité, puisqu'on est ici des terroristes intellectuels (en tout cas, moi), afin de voir si les autres sont plus compréhensifs que nous... Je vous le souhaitais (et vous le souhaite encore)  ! Pour moi, mais je peux me tromper, ce n'est pas gagné d'avance...

Menaces ? Quelles menaces ??? Menacer de quoi ? de vous faire embastiller ?^_^
Allons, allons, ne sombrez pas la paranoïa...
Permettez-moi même d'en sourire...

Imprécations, Anathèmes ? Où ça ? J'aurais jeté des anathèmes ? @_@  Alors les mots ne doivent pas avoir le même sens pour vous que pour moi ?

Des soupçons, oui, bien sûr... On le serait à moins... soupçonneux ! Sur ce plan aussi, ne vous en prenez qu'à vous pas à moi : Il ne tenait qu'à vous de désamorcer les critiques...
Oui, j'ai pensé que vous étiez devenu sinon un VIP de chez M (ce qui en soit n'est pas déshonorant) soit sponsorisé par M : j'avais relevé 5 citations de ce logiciel en 9 lignes de texte et aujourd'hui mon éminent, estimé et chevronné collègue freddy me fait remarquer que l'adresse mail
donnée à l'inscription pointe aussi chez M...
Ne trouvez-vous pas que cela fait beaucoup ?
Croyez-vous votre réaction outrancière de nature à faire taire les soupçons...
Au passage, notre charte (l'avez-vous lue à l'inscription ? Un universitaire distingué n'a pas oublié cette étape, j'espère) interdit toute forme de publicité clandestine ou déguisée...

Et s'il vous plaît, rangez donc les mots anathèmes, imprécations, menaces dans un dictionnaire : il n'y a rien de tel dans mes propos

Carl Gustav Jung, un jour qu'il contemplait le lever du soleil avec un Navajo l'entendit soudain déclarer :
Les Blancs sont fous... Ils croisent qu'on pense avec sa tête alors qu'on pense avec son cœur !

Tout ça, parce que j'ai osé (ô sacrilège !) dire que vous vous étiez comporté en coucou...
N'est-ce pas là la vérité ? Vous débarquez sur un site d'entraide, et hop vous débitez votre laïus - limite publicitaire pour la marque M... -  proposant vos services personnels...
N'avez-vous pas eu l'impression d'arriver en disant : << Venez voir chez moi, l'herbe y est bien plus verte ! >>.
Nous aurions pu entendre ce que vous aviez à dire si vous y aviez pensé...
J'aurais même pub penser à vous comme contributeur à notre site puisque vous semblez avoir des idées non ordinaires, mais voilà, il a fallu que vous ne pensiez pas à la façon dont votre intervention sans préambule pourrait être reçue...

J'aime à comparer un forum tel le nôtre comme un groupe de classes sans murs et à ciel ouvert... Auriez-vous apprécié que  quelqu'un débarque dans votre Amphi ou dans votre salle lors de séances d'exercices en disant : Moi, je sais, j'ai la bonne méthode... ?
Et le doyen ? (le poste existe-t-il encore ?)

Allez mon bon Monsieur, admettez que vous trouvez intolérable de vous être fait "rembarrer"... Oser vous faire ça à vous ! Et oui, voyez-vous, la seule conclusion logique est que nous ne vous méritons pas ! :-(

Valebis !

    Yoshi
- Modérateur -

#20 Re : Entraide (collège-lycée) » DM la grippe en France » 13-03-2017 17:41:53

Bonjour,

Tsss ! Tsss ! Tsss ! Un peu facile, quand même... Que tu ne comprennes rien, je peux le comprendre (encore que...) mais de là à dire  que ton prof n'explique rien, c'est aller un peu vite en besogne.
Connais-tu la  "Parabole de la paille et de la poutre" ? (ça me surprendrait, mais qui sait ?)
Voilà ma version : Avant de vouloir enlever la paille qui est dans l’œil de ton voisin commence par enlever la poutre qui est dans le tien...

Cela dit, je présume qu'on te demande des pourcentages ?
Pourcentage se décompose comme suit : pour + cent (100) + age...

368 patients sur 987 présentent des symptômes grippaux (ça ce sont les données)
la question est :
combien de patients sur 100 présenteraient des symptômes grippaux ?
Ce qui résout au moyen d'un simple tableau de proportionnalité (ou d'une règle de trois pour ceux qui savent encore ce que c'est).

Commence par là on verra la suite après !

@+

#21 Re : Café mathématique » Les Français étaient bons en Maths... » 13-03-2017 15:35:29

Bonjour,


Les enseignants " notent tous des lacunes, des failles énormes en calcul algébrique et littéral dès la seconde puis en première et en terminale. Ces difficultés ne sont pas nouvelles, mais elles ont été sans aucun doute amplifiées par la réforme.

Je suis pleinement d'accord avec la conclusion sous-jacente de l'étude : le problème vient du Collège...
Et là, je ne suis pas en terrain mouvant : dès la 3e les difficultés calculatoires citées sont criantes.
Calcul fractionnel, avec racines carrées, calcul littéral, résolution d'équations réellement maîtrisés par, 20 allez 30 % des élèves.

Les difficultés à formelliser une situation sont tout aussi flagrantes : résoudre algébriquement un problème ou même arithmétiquement est trop souvent un gouffre infranchissable...
Et j'en viens à l'algorithmie : pour moi les deux problématiques sont issues d'un même rameau.
L'algorithmie est souvent utilisée, pour ce que j'en ai vu, par des gens qui n'ont que de vagues notions de ce qu'est la programmation et des difficultés spécifiques qui lui sont inhérentes, les sujets mal choisis, mal rédigés...
Et pourtant, je rejoins tibo, en lien avec des situations mathématiques précises, utilisée par des gens qui auront accepté d'y réfléchir longuement, peut être très formateur si le choix du sujet est judicieux : c'est la forêt vierge à défricher pour le moment...

Il me paraît particulièrement grave de transformer nos élèves en machines presse-boutons en fonction d'un catalogue de recettes (plus ou moins bien maîtrisées d'ailleurs). Si on n'apprend pas à raisonner logiquement en Maths, alors où ?
Je partage aussi les réticences de tibo sur l'emploi de la calculatrice (qu'on peut étendre à l'usage du tableur) à un bémol près : la calculette est là et bien là, et elle ne disparaîtra pas si on la proscrit...
Je l'ai déjà signalé : il y a longtemps (c'étaient les débuts de la démocratisation de la bécane), un mien collègue l'avait interdite dans ses classes... Résultat des courses : ses ouailles s'en servaient quand même, dans son dos, en dehors de ses cours et faisaient n'importe quoi avec...
Ils doivent savoir qu'une machine est au service de son propriétaire et pas le contraire : elle ne dispense pas de réfléchir...
Autres anecdotes : au cours de la correction d'un problème en 6e, un élève m'interpelle et me dit ne pas être d'accord avec mon résultat...
Je vais voir, il me tend sa calculette et me dit : je ne trouve pas ça !
C'était un problème classique de calcul d'aire d'un rectangle où on donne les dimensions avec deux unités différentes et on demande d'exprimer le résultat dans une 3e : il n'avait pas tenu compte des unités...
Au cours d'une interro, j'avise un zèbre qui s'agitait avec sa machine et noircissait du papier, j'y vais et un dialogue surréaliste s'engage :
- Qu'est-ce que tu fais ?
- Bin, m'sieu, JE calcule...
- Ah ? Pourquoi ?
- Bin, c'est un problème et dans les problèmes on fait des calculs...
- Ah ! Et est-ce que tu sais à quoi servent les calculs que tu fais, ce qu'ils représentent dans ton problème ?
- Non, ça, je verrai après...

Là est le danger la calculette et aussi celui de l'ordinateur.

Vous savez que j'aime citer Rabelais : Science sans conscience n'est que ruine de l'âme...
Je trouve encore aujourd'hui cette phrase sentencieuse plus qu'appropriée.

@+

#23 Re : Entraide (collège-lycée) » démontrer que si a < b alors - 3a + 4 > - 3 b + 4 » 13-03-2017 12:12:04

Salut,

Ta question montre que tu ne maîtrises la notion (et la définition) d'une fonction décroissante :
Soit f une fonction définie sur un intervalle I.
f est dite strictement décroissante sur I si et seulement si, quels que soient les réels a et b de I tels que a<b, on a  f(a)>f(b).

On pourrait dire aussi :
f est dite strictement décroissante sur I si et seulement si, quels que soient les réels a et b de I tels que a>b, on a  f(a)<f(b)

Tu as deux réels a et b, il y a 3 cas :
a = b : ce n'est pas ainsi que tu vérifieras la croissance ou la décroissance
a<b
a>b

Là, je ne vais plus aussi rigoureux...
L'image de tout réel par la fonction f est f(x)..
Si a < b alors f(a)>f(b) peut se traduire ainsi :
si x augmente (a < b) alors f(x) diminue (f(a)>f(b))
ou
si x diminue (a > b) alors f(x) augmente (f(a)<f(b)).
Le plan de ton travail est le suivant.
Tu pars de deux réels a et b tels que a < b (c'est toujours possible !)
Tu compares ensuite -3a et -3b
Puis tu compares -3a+4 et -3a+4
et tu as ta conclusion...

@+

[EDIT] Salut m'sieu freddy, je n'avais pas vu ta contribution...

#24 Café mathématique » Les Français étaient bons en Maths... » 13-03-2017 10:43:45

yoshi
Réponses : 6

Bonjour,

Je viens de tomber sur ce site :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar … ths-125928
et j'ai pensé qu'il y avait de quoi débattre...

Il me reste à chercher les nouveaux prog de TS pour vérifier l'affirmation de l'auteur selon laquelle e chapitre Dénombrements en a effectivement été supprimé...

@+

#25 Re : Café mathématique » Deux sites de mathématiques à usage universitaire » 13-03-2017 09:56:19

Cher collègue,

Sache que le tutoiement, ne t'en déplaise, est de mise sur un forum...
Tu n'en veux pas ?
Ok ! Vous voulez donc garder de la distance et toiser de votre estrade ceux chez qui vous vous introduisez... C'est votre problème.
Souffrez donc, Monsieur et cher collègue que je vous précise d'abord que, non, je ne suis pas un adepte de la théorie du complot, loin de là (je devrais ?) : accusation un peu facile !
Simplement, un tel montage, aussi improbable en rebutera plus d'un : pourquoi diable de telles contorsions ? La question vous paraît digne d'être balayée d'un revers de main négligent ? Pas à moi...
L'usage d'Internet, sauf à se montrer naïf ou négligent, demande un minimum de circonspection et de transparence...
http://www.numerama.com/politique/23995 … s-lee.html
Cher Monsieur, je dois vous le dire, vous vous tirez "une balle dans le pied" !

Vous le prenez mal ? Pourtant, l'éducation que j'ai reçue fait que, moi, je ne me serais jamais permis une telle proposition publique sans l'accord des intéressés.

Donc, vous me conseillez de vous oublier ? Pas de problème... Je propose donc que la présente discussion soit supprimée.
Je vous souhaite donc, cher coucou, de pouvoir déposer vos œufs dans d'autres sites où vous serez accueilli à bras ouverts : je suivrai de loin vos tentatives avec un réel intérêt...

      Yoshi
- Modérateur -

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

[ Générées en 1.266 secondes, 9 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 2.47 MiB (pic d'utilisation : 4.69 MiB) ]