Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

Répondre

Veuillez composer votre message et l'envoyer
Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Message (obligatoire)

Programme anti-spam : Afin de lutter contre le spam, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question suivante. Après inscription sur le site, vous n'aurez plus à répondre à ces questions.

Quel est le résultat de cette opération? 3+7=

Retour

Résumé de la discussion (messages les plus récents en premier)

Guillaume
14-06-2017 17:41:45

Merci pour cette réponse claire. Elle m'amène à expliciter davantage ce qui au final me dérange ou me préoccupe dans cette histoire : j'ai cette crainte qu'ayant fixé un niveau au départ à mon exposé de la leçon, on vienne me "reprocher" par la suite de m'être limité.

La relecture de l'extrait de rapport de jury que vous citez semble effectivement garantir le candidat d'un tel risque.

J'y pensais tout particulièrement en préparant la leçon Solides et volumes, qui prend une toute autre dimension selon que l'on choisit ou pas de mettre un pied dans l'univers du lycée, avec l'arrivée des coordonnées, équations cartésiennes etc. et donc de tout un aspect analytique quasi-totalement absent au collège. Encore une fois ma crainte n'était pas tant qu'il y ait un "problème à proposer au fur et à mesure du plan des notions abordées à des niveaux différents", mais bien qu'il y ait un problème à ne pas le faire... :)

J'imagine que ce qui permettra de trancher en dernier ressort entre "en ajouter" et "s'en tenir là" sera simplement le temps de préparation disponible.

Merci encore.

capesman
14-06-2017 14:54:55

Bonjour,

  Le mieux est encore de se référer au rapport du jury qui affirme que : "Le niveau auquel se situe l'exposé reste au choix du candidat qui n'a pas à adapter le contenu au programme de telle ou telle classe". Le jury attend une leçon de synthèse, et non une leçon comme on le ferait devant une classe. Il n'y a pas de problèmes à proposer au fur et à mesure du plan des notions qui sont abordées à des niveaux différents (d'ailleurs, avec la notion de cycle au collège, la notion de niveau au sens de classe est de moins en moins pertinente).

Capesman.

Guillaume
14-06-2017 13:15:27

Bonjour,

Cette question sur les solides de Platon soulève chez moi une interrogation qui s'applique en fait à toutes les leçons : la question du niveau choisi.
Est-il attendu de fixer dès le départ un niveau et de s'y tenir, ce niveau doit-il correspondre à une année scolaire ou peut-il être plus large (par exemple, niveau = lycée), est-il possible de traiter plusieurs niveaux au sein d'une leçon si l'on est suffisamment clair dans son exposé... ?

J'avoue que ce point me taraude depuis quelque temps, je serais très reconnaissant à quiconque m'enlèverait au moins partiellement cette épine du pied :)

Merci,

tibo
12-06-2017 16:46:49

Salut,

Les solides de Platon me paraissent incontournables, même s'il ne faut pas passer trop de temps dessus.
Je les vois avec mes élèves de secondes, avec les dés de jeu de rôle (D4, D6, D8, D12 et D20) comme application pratique.

Hsr
12-06-2017 13:18:17

Bonjour,
pensez-vous qu'il faille parler des solides de Platon ? je les ai vu dans un modèle de leçon, mais je ne vois pas à quel niveau les élèves pourraient étudier cela !
Merci pour votre avis !

capesman
30-08-2016 20:57:34

Bonjour,

  Cette discussion est ouverte pour parler de la leçon du capes de mathématiques : Solides de l'espace et volumes.

Capesman.

Pied de page des forums