Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

Répondre

Veuillez composer votre message et l'envoyer
Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Message (obligatoire)

Programme anti-spam : Afin de lutter contre le spam, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question suivante. Après inscription sur le site, vous n'aurez plus à répondre à ces questions.

Quel est le résultat de l'opération suivante ?9 - 1
Système anti-bot

Faites glisser le curseur de gauche à droite pour activer le bouton de confirmation.

Attention : Vous devez activer Javascript dans votre navigateur pour utiliser le système anti-bot.

Retour

Résumé de la discussion (messages les plus récents en premier)

D_john
08-11-2018 19:21:13

Bonsoir,

merci à tibo et yoshi pour ces commentaires.
Nous attendons tous la correction avec impatience... Qui sait, il y a peut-être qqchose à apprendre.
A+

tibo
08-11-2018 19:01:49

Salut,

Les formules trigonométriques sont toujours enseignées au lycée, en première S comme application du produit scalaire, du moins jusqu'à cette année.
Je ne crois pas les avoir vu dans les nouveaux programmes (malheureusement).

Néanmoins, cela reste un exercice très difficile pour le niveau lycée.
Avec des questions intermédiaires pour guider l'élève, c'est jouable, mais sans pas vraiment...

yoshi
08-11-2018 13:08:14

Bonjour,

Apparemment, d'après Fred les formules d'addition n'y sont plus enseignées dans ce cas, non.
le cercle trigo oui quand même, l'arc tangente aussi...
Si on n'emploie pas la méthode de Gruel, techniquement, on peut le voir en Lycée.
Après tout dépend du niveau d'exigence déterminé lors de l'élaboration des programmes...
Il y a bien longtemps que j'ai cru remarquer, que, au fil des années des réformes et des changements de programme, à chaque fois qu'un point précis gêne suffisamment des élèves, hop, il passe à la trappe !
Lorsque j'ai quitté le CM2, il y a un temps certain, il me semble que tous ceux de ma classe maîtrisait la division avec diviseur décimal : aujourd'hui, il faut attendre la 5e...
Les calculs de géométrie analytique ont pratiquement disparus des programmes de 3e...
En 5e, j'avais enseigné la décomposition d'un nombre en produit de facteurs premiers, les PPCM, les PGCD et les problèmes les utilisant...
Disparus (à part de vagues notions en 3e) !
En 4e, j'avais enseigné les calculs de Barycentre. Disparu aussi (mais ce n'est pas un mal), par contre, cela n'est plus non plus dans les progs de Lycée...
Et j'ai beaucoup d'autres exemples... Black Jack va apprécier.

@+
C'est dommage

D_john
08-11-2018 12:44:30

Salut à tous,

@ yoshi
Finalement, ce Pb. c'est du niveau lycée ou pas ?
En voici une image :
181108011404619913.png

... et par la même occasion, je précise #7 :
La preuve repose sur 1/2 = sin(Pi/6) qui donne Pi/3 comme plus grand arc intercepté par l'intervalle centré sur L = 3/4.

@ viennux
Merci d'avance pour le retour de la solution.

D_john
02-11-2018 16:57:49

Salut à tous,

Une approche un peu plus visuelle...

Supposons que (un) converge vers L. Alors, à partir d’un certain rang (disons N), tous ses termes sont dans l’intervalle DN = ] L-1/4, L+1/4 [, et en particulier, les 6 termes qui suivent sin(N).

Pour établir la contradiction, il "suffit" de prouver que l’un d’eux n’appartient pas à DN, ce qui est évident avec un petit schéma du cercle trigonométrique. Une preuve assez facile à établir (niveau lycée ?) repose sur arcsin(1/4) = 0.2527 rad.
Mais viennux doit aussi chercher un peu...

viennux
02-11-2018 15:21:48

merci

Fred
02-11-2018 14:54:38

Bonjour Viennux,
 
  Il me semble que Gruel a utilisé un raisonnement par l'absurde car il a commencé par "supposons que $(u_n)$ converge vers $\ell$").
Ensuite, je n'ai pas suivi les détails de son raisonnement mais il me semble simplement qu'il prouve que $\ell=\pm\sin(1)$.

De toutes les façons, ton exercice n'est pas facile (à mon avis, trop dur pour le lycée). Voici un moyen pas trop compliqué de s'en sortir, mais qui utilise des formules de trigonométrie que l'on n'apprend plus au lycée me semble-t-il.
Supposons donc que $(u_n)$ converge vers $\ell$. En utilisant les formules d'addition pour les fonctions trigonométrique (cf cette page), on a

$$u_{n+1}+u_{n-1}=\sin(n+1)+\sin(n-1)=2\sin(n)\cos(1).$$

En passant à la limite, on trouve

$$2\ell=2\ell\cos(1).$$

Puisque $\cos(1)\neq 0$, on en déduit que $\ell=0$.

Mais on a aussi
$$\sin(n+1)=\sin(n)\cos 1+\cos(n)\sin (1)$$
ce qui donne
$$\cos^2(n)\sin^2(1)=\left(\sin(n+1)-\sin (n)\cos 1\right)^2.$$
Par la relation de Pythagore $\cos^2(n)=1-\sin^2(n)$ et donc
$$(1-\sin^2(n))\sin^2(1)=\left(\sin(n+1)-\sin (n)\cos 1\right)^2.$$
On passe à la limite dans cette égalité, et on trouve
$$\sin^2(1)=0$$
ce qui est faux.

L'hypothèse de départ est donc fausse, et la suite $(u_n)$ est divergente.

F.

viennux
01-11-2018 18:58:41

par ailleurs je n'est pas compris pourquoi on utilise la tangente

viennux
01-11-2018 18:53:49

bonsoir, merci bcp pour votre réponse mais je ne vois pas ou est le raisonnement par l'absurde vu que la on a juste montrer qu'elle ne converge pas, il faudrait pas montrer la contradiction?

gruel
01-11-2018 17:47:19

BONSOIR,

Un+1=sin(n+1) =sin(n)cos(1)+cos(n)sin(1)
si un converge vers I alors Un+1/Un tend vers 1
or Un+1/Un=cos1+sin1/tg n =1 implique tg n=sin1/(1-Cos1)
tg(n)=sin(n)/sqrt(1-cos²(n)) et en posant sin(n)=I il vient I/sqrt(1-I²)=sin1/(1-Cos1) d'où I=+/-sin1/sqrt(2-2*cos1)=+/-0,877
donc Un ne peut pas converger vers |I | <  1/4

viennux
01-11-2018 00:26:20

bonjour,

je suis bloquée sur le dernier exercice de ma fiche et j'aurais besoin d'aide svp :

On considère la suite (Un) définie pour tout entier n par Un= sin(n) et l un réel
En raisonnant par l'absurde et en utilisant l'intervalle ouvert l- 1/4; l+1/4. : démontrer que la suite (Un) ne converge pas vers l

J'ai réfléchit et je pensais montrer que cette propriété (que l'on nommerait avant) est vraie (soit elle ne converge pas) puis que le contraire est aussi vrai (soit elle converge) et donc montrer la contradiction.
Cependant, je ne sais pas comment m'y prendre algébriquement.
comment doit on utiliser sin(n),  sachant qu'elle est périodique de période 2PI

merci d'avance

Pied de page des forums