$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Sergei L'vovich Sobolev (6 octobre 1908 [Saint-Petersbourg] - 3 janvier 1989 [Moscou])

Sergei L'vovich Sobolev est un mathématicien soviétique du XXiè siècle dont les travaux en analyse fonctionnelle et en théorie des équations aux dérivées partielles ont eu un grand impact. Il est né le 6 octobre 1908 à Saint-Petersbourg. Son père est un juriste, sa mère enseigne tour à tour la littérature, l'histoire, la médecine. Tous deux participent aux événements révolutionnaires qui secouent la Russie.

Le jeune Sobolev est un enfant curieux, qui aime aussi bien les mathématiques, la poésie, le piano. Élève brillant, il termine le lycée à 16 ans, un an trop tôt pour rentrer à l'Université qu'il ne découvre qu'en 1925. Il suit les cours de la faculté de physique et de mathématiques de l'Université d'état de Leningrad, laquelle perpétue l'excellence de l'école mathématique de Saint-Petersbourg. À la fin de ses études, en 1929, il est employé par l'institut de sismologie de l'académie soviétique des sciences, dirigé par Smirnov, avec lequel Sobolev commence une fructueuse collaboration autour des solutions de l'équation des ondes. En 1932, il entre au Steklov Mathematical Institute qui est déménagé de Leningrad à Moscou en 1934.

C'est durant ses premières années moscovites que Sobolev introduit la notion de solution faible d'une équation aux dérivées partielles et les espaces qui portent désormais son nom. Ces concepts, qui furent repris et développés par de nombreux mathématiciens, notamment Laurent Schwartz, font partie des avancées les plus importantes des mathématiques du XXiè siècle. En 1939, Sobolev est élu à seulement 31 ans membre de l'académie des sciences soviétique. Il en sera le plus jeune membre pendant plusieurs années.

En 1941, Sobolev prend la direction du Steklov Mathematical Institute. Il doit gérer son difficile déménagement, dû à la Seconde Guerre Mondiale, de Moscou à Kazan. De retour à Moscou, en 1943, il devient un des principaux dirigeants de l'institut pour l'énergie atomique. Il est donc de ceux qui ont contribué à ce que l'Union Soviétique accède à l'arme atomique. Par ailleurs, ce travail lui fait s'intéresser aux méthodes numériques. Il est en 1952 le premier directeur d'un département de méthodes numériques en URSS.

À partir de 1957, Sobolev s'investit pour le développement de la recherche scientifique dans l'est de l'URSS, et particulièrement en Sibérie. Il s'installe à Novosibirsk où il fait partie des fondateurs de la division sibérienne de l'académie des sciences et de l'Université de Novosibirsk. Ces recherches portent alors plutôt sur la géométrie. La période sibérienne s'achève en 1984 et le retour de Sobolev au Steklov Mathematical Institute. Il décède le 3 janvier 1989.

Source : La plupart des informations de cette biographie sont issus du site internet du Sobolev Institute of mathematics.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Sobolev

Les mathématiciens contemporains de Sobolev (né en 1908)