$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Charles-Jean de La Vallée Poussin (15 août 1866 [Louvain] - 2 mars 1962 [Bruxelles])

Charles-Jean de La Vallée Poussin est un mathématicien belge de la fin du XIXè siècle et de la première moitié du XXè siècle. Il est né le 15 août 1866 à Louvain. Sa famille est issue de la bourgeoisie normande et compte en son sein peintres, officiers, ministres et scientifiques. Entré à l'Université de Louvain en 1883, La Valléee Poussin suit avec brio successivement des études de philosophie, d'ingénierie, avant que les cours de Gilbert ne le tournent définitivement vers les mathématiques.

La Vallée Poussin devient assistant de Gilbert en 1891, mais ce dernier décède un an plus tard. La Vallée Poussin prend sa suite et enseignera l'analyse mathématique à Louvain pendant plus de 60 ans. C'est en 1896 qu'il publie le travail qui fera sa renommée. Il prouve, en même temps que Hadamard, et indépendamment de lui, la conjecture de Gauss sur la répartition des nombres premiers. Les deux méthodes partagent l'utilisation intensive de résultats récents d'analyse complexe, mais comportent aussi de vraies différences, celle d'Hadamard étant plus simple, celle de La Vallée Poussin plus complète.

Étonnament, alors que l'analyse complexe lui a offert son plus beau succès, c'est vers l'analyse réelle que se tourne La Vallée Poussin durant le premier quart du XXè siècle. L'intégrale de Lebesgue vient d'apparaître, et La Vallée Poussin comprend très vite son intérêt notamment pour les séries trigonométriques, domaine dans lequel il obtient des résultats fondamentaux. Il publie en 1903 un Cours d'Analyse qu'il mettra régulièrement à jour par 12 éditions successives! Ce cours forme des générations de mathématiciens.

Après 1925, La Vallée Poussin étudie la théorie du potentiel et la représentation conforme. Il poursuit ses cours jusqu'en 1951 mais est encore actif de nombreuses années après sa retraite, publiant son dernier article à 93 ans! Membre de l'Académie Royale de Belgique, de l'Institut de France, fait baron par le roi Albert Ier en 1928, La Vallée Poussin décède le 2 mars 1962, à l'âge de 96 ans.

Les entrées du Dicomaths correspondant à La Vallée Poussin

Les mathématiciens contemporains de La Vallée Poussin (né en 1866)
  • Paul Appell (né en 1855)
  • René Baire (né en 1874)
  • Félix Bernstein (né en 1878)
  • Serguei Bernstein (né en 1880)
  • George David Birkhoff (né en 1884)
  • Émile Borel (né en 1871)
  • Luitzen Egbertus Jan Brouwer (né en 1881)
  • Cesare Burali-Forti (né en 1861)
  • William Burnside (né en 1852)
  • Constantin Carathéodory (né en 1873)
  • Elie Cartan (né en 1869)
  • Ernesto Cesàro (né en 1859)
  • André-Louis Cholesky (né en 1875)
  • Pierre Fatou (né en 1878)
  • Lipót Fejér (né en 1880)
  • John Charles Fields (né en 1863)
  • Maurice Fréchet (né en 1878)
  • Gottlob Frege (né en 1848)
  • Georg Frobenius (né en 1849)
  • Guido Fubini (né en 1879)
  • Jørgen Pedersen Gram (né en 1850)
  • Thomas Hakon Grönwall (né en 1877)
  • Jacques Hadamard (né en 1865)
  • Hans Hahn (né en 1879)
  • Georg Hamel (né en 1877)
  • Godfrey Harold Hardy (né en 1877)
  • Félix Hausdorff (né en 1868)
  • David Hilbert (né en 1862)
  • Otto Hölder (né en 1859)
  • Johan Jensen (né en 1859)
  • Félix Klein (né en 1849)
  • Sofia Kovaleskaya (née en 1850)
  • Edmund Landau (né en 1877)
  • Henri Lebesgue (né en 1875)
  • Solomon Lefschetz (né en 1884)
  • John Littlewood (né en 1885)
  • Hermann Minkowski (né en 1864)
  • Paul Montel (né en 1876)
  • Emmy Noether (née en 1882)
  • Alessandro Padoa (né en 1868)
  • Paul Painlevé (né en 1863)
  • Giuseppe Peano (né en 1858)
  • Karl Pearson (né en 1857)
  • Emile Picard (né en 1856)
  • Michel Plancherel (né en 1885)
  • Henri Poincaré (né en 1854)
  • Frigyes Riesz (né en 1880)
  • Bertrand Russell (né en 1872)
  • Issai Schur (né en 1875)
  • Waclaw Sierpiński (né en 1882)
  • Thomas Stieltjes (né en 1856)
  • Teiji Takagi (né en 1875)
  • Otto Toeplitz (né en 1881)
  • Vito Volterra (né en 1860)
  • Hermann Weyl (né en 1885)
  • Ernst Zermelo (né en 1871)