$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Kiyoshi Ito (7 septembre 1915 [Hokusei-Cho] - 10 novembre 2008 [Kyoto])

Kiyoshi Ito est un des plus grands probabilistes du XXiè siècle. Après des études à l'université de Tokyo, il travaille pendant la 2nde Guerre mondiale comme statisticien au service du gouvernement japonais. C'est durant ces années que Ito écrit ses articles les plus remarquables, en inventant ce qui est désormais appelé le calcul différentiel stochastique. Ainsi, le mouvement d'une fusée ne peut pas se décrire exactement par une équation différentielle. Il est la solution d'une équation différentielle perturbée par de petits bruits "aléatoires" venant des éléments extérieurs (vent sur la carlingue, vibration,....), une équation différentielle stochastique. Le calcul stochastique inventé par Ito en 1942 permet de traiter ce genre de problèmes. Il généralise notamment aux fonctions dépendant du hasard le principe général qui veut qu'une fonction dérivable est l'intégrale de sa dérivée. Ceci a de nombreuses applications, en physique, en biologie ou en finance.

Après la guerre, Ito devient maitre de conférences à Tokyo avant, en 1952, d'occuper un poste de professeur à Kyoto jusqu'à sa retraite en 1979. Isolé dans le Japon enclavé de l'après-guerre, il ne parvient à communiquer ses idées qu'après 1950, quand il commence à être invité dans des universités étrangères, notamment à Princeton. Après sa retraite, il continue ses travaux et devient professeur à Galushuin, l'université des enfants impériaux.

Ito obtint de nombreuses distinctions durant sa vie. Il fut ainsi membre des Académies des Sciences de France et des Etats-Unis. Il reçut par ailleurs les prestigieux prix Wolf et prix Gauss.

Les mathématiciens contemporains de Ito (né en 1915)