$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Lars Hörmander (24 janvier 1931 [Mjällby]– 25 Novembre 2012 [Lund])

Lars Hörmander est un mathématicien suédois du XXiè siècle. C'est un des plus grands spécialistes des équations aux dérivées partielles, qui régissent de nombreux problèmes physiques. Il est né à Mjällby, un petit village de pêcheurs du sud de la Suède, dont son père était l'instituteur. Il réalise ses études au lycée et à l'université à Lund. Il commence ses travaux de recherche en analyse harmonique sous la direction de Marcel Riesz, jusqu'à la retraite de celui-ci en 1952. Lars Gårding prend alors la suite de Riesz, et Hörmander se dirige vers la théorie des équations aux dérivées partielles. Il soutient sa thèse en 1955, puis visite plusieurs universités américaines avant d'obtenir un poste à l'Université de Stockholm.

C'est en 1962 que Lars Hörmander reçoit la prestigieuse médaille Fields pour ses travaux en théorie des équations aux dérivées partielles. Lors du discours annonçant ce prix, il est notamment dit que "beaucoup de personnes ont contribué à la théorie des équations aux dérivées partielles, mais les résultats les plus profonds et les plus significatifs sont dus à Hörmander". On lui doit aussi des contributions très importantes concernant les opérateurs pseudo-différentiels ou les opérateurs intégraux de Fourier.

Hörmander obtient un poste de chercheur à l'Institute for Advanced Study de Princeton en 1964. Il n'y reste que trois ans, car il ressent trop de pression à ne devoir se concentrer qu'à la recherche, et il retourne à Lund pour un poste de professeur. Il demeurera à Lund jusqu'à la fin de sa carrière, effectuant également de nombreux séjours parfois assez longs aux Etats-Unis. Il prend sa retraite en 1996, après avoir obtenu le prix Wolf en 1988.

Outre ses travaux de recherche, Hörmander a aussi eu un grand impact par les livres qu'il a écrits. Deux de ses ouvrages, The analysis of linear partial differential operators (en 4 volumes) et An introduction to Complex Analysis in Several Variables sont devenus des classiques qui ont formé plusieurs générations de mathématiciens.

Les mathématiciens contemporains de Hörmander (né en 1931)