$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Hans Hahn (27 juillet 1879 [Vienne] - 24 juillet 1934 [Vienne])

Le mathématicien autrichien Hans Hahn étudie à l'université de Vienne où il est très ami avec 3 autres futurs grands scientifiques, Paul Ehrenfest, Heinrich Tietze et Herglotz. A la fin de ses études, en 1905, il enseigne en Ukraine jusque 1916, à Bonn jusque 1921, puis à Vienne jusqu'à la fin de ses jours.

Les travaux d'Hahn portent d'abord sur la logique : il est l'un des animateurs du cercle de Vienne, et forme Gödel. Il est surtout connu pour son travail en topologie. Il introduit début 1920 la notion d'espace vectoriel topologique, et celle de dual d'un tel espace, indépendamment de Banach, mais il exploite moins bien ces notions. Son nom reste attaché au théorème d'Hahn-Banach, démontré en 1932 par Banach en généralisant les résultats de Hahn.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Hahn

Les mathématiciens contemporains de Hahn (né en 1879)