$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Paul Dirac (8 août 1902 [Bristol] - 20 octobre 1984 [Floride])

Paul Dirac est un physicien et mathématicien britannique du XXiè siècle. Il est né le 8 août 1902 à Bristol. Son père est originaire de Suisse et émigre en Angleterre vers 1888 pour enseigner le français à Bristol. Il y rencontre Florence qu'il épouse en 1899 et avec qui il aura trois enfants, Paul étant le plus jeune.

Dès l'école primaire, Paul Dirac montre des dispositions exceptionnelles pour les mathématiques. À 12 ans, il entre au lycée où enseigne son père. C'est l'année où éclate la Première Guerre Mondiale et cet événement facilite plutôt l'éducation de Dirac : les garçons plus âgés doivent partir au service militaire et les plus jeunes peuvent accéder plus facilement aux livres et aux laboratoires. En 1918, il termine ses études secondaires et rentre à l'université suivre des cours d'ingénierie. Il obtient son diplôme en 1921 mais, entretemps, il a développé une telle passion pour les mathémtiques qu'il reprend ses études dans cette discipline, d'abord à Bristol, puis à Cambridge à partir de 1923. Il soutient sa thèse en 1926, sous la direction de Fowler. Elle contient des résultats remarquables sur la mécanique quantique, qui font immédiatement de Dirac une figure importante du monde des physiciens. Malheureusement, ces années sont gâchées par le suïcide du frère de Paul Dirac. Ce dernier, qui avait déjà une personnalité particulière (on soupçonne qu'il était atteint du syndrome d'Asperger, qui occasionne des troubles autistiques légers), se coupe de ses rares amis.

Après sa thèse, Dirac est invité par les plus grans physiciens, à Copenhague (par Bohr), à Göttingen (par Oppenheimer), à Leiden, en Union Soviétique, au Japon, aux États-Unis... En 1932, il obtient la prestigieuse chaire de professeur lucasien de Cambridge, que Newton avait occupé en son temps. En 1934, lors d'une visite aux États-Unis, il rencontre sa femme avec qui il aura deux enfants; il adopte aussi les deux enfants qu'elle a eu d'un précédent mariage. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, il travaille pour le gouvernement britannique sur l'arme nucléaire. Cela l'empêche de se rendre à nouveau en URSS lors de la guerre froide. En 1969, il se retire de son poste de Cambridge. Il s'installe alors en Floride avec sa famille. Il y continue ses recherches.

L'oeuvre de Dirac est monumentale. Ses travaux en mécanique quantique, relativiste et statistique font de lui l'un des plus grands physiciens du XXiè siècle. Il reçut de nombreux honneurs : membre de la Royal Society en 1930, il obtient le prix Nobel conjointement avec Schrödinger en 1933, la médaille Coopley en 1952. Il fut aussi membre de nombreuses académies des sciences à traveurs le monde.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Dirac

Les mathématiciens contemporains de Dirac (né en 1902)