$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

André-Louis Cholesky (15 octobre 1875 [Montguyon] - 31 août 1918 [Bagneux])

André-Louis Cholesky est un militaire français connu pour un travail important en mathématiques appliquées. Fils de restaurateurs charentais, il entre à l'Ecole Polytechnique en 1895, où il s'oriente vers une carrière militaire. Après des missions en Afrique du nord, il est affecté en 1905 au service géographique de l'Etat-Major de l'armée. A cette époque, les officiers de ce service sont préoccupés par la révision de toute la triangulation française qui fait suite à la révision de la Méridienne de Paris. Les calculs à effectuer sont gigantesques. Cholesky, qui s'est déjà fait remarquer pour "une intelligence hors ligne, une grande facilité pour les travaux mathématiques, des idées originales", élabore à cette occasion son procédé de factorisation de matrice qui permet de résoudre rapidement un grand nombre de systèmes linéaires. Ce procédé sera publié de manière posthume en 1924.

La carrière de Cholesky l'emmène successivement en Crète (où dans des conditions épiques dues à la neige, il entreprend la triangulation de la partie de l'ile qui est alors administrée par la France), en Afrique du nord de nouveau (ses travaux visent à la construction de réseaux, notamment de voies ferrées), puis en Roumanie au cours de la Première Guerre Mondiale (il y est directeur technique du service géographique). De retour en France, il décède le 31 août 1918 dans une carrière de Bagneux, dans l'Aisne, des blessures subies sur le champ de bataille. On était à quelques mois de l'armistice...

Les entrées du Dicomaths correspondant à Cholesky

Les mathématiciens contemporains de Cholesky (né en 1875)