$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

William Burnside (2 juillet 1852 [Londres] - 21 août 1927 [Cotleigh]

William Burnside est un mathématicien anglais connu principalement pour ses apports en théorie des groupes finis. Il est né à Londres le 2 juillet 1852. Son père est un marchand d'origine écossaise, mais dès l'âge de six ans, William Burnside est orphelin. Ayant gagné une bourse d'étude, il fréquente les collèges Saint John et Pembroke de l'Université de Cambridge, où il est diplômé en 1875. Il enseigne ensuite à Pembroke jusqu'en 1886, avant d'obtenir un poste de professeur au Royal Naval College de Greenwich, où il exercera durant toute la suite de sa carrière.

Durant cette période, Burnside se consacre principalement à la physique mathématique (et notamment à l'hydrodynamique) et à la théorie des fonctions d'une variable complexe. Sur la base de ces travaux déjà remarquables, il est élu membre de la Royal Society en 1893. C'est l'année même où Burnside publie son premier article consacré à la théorie des groupes, sujet qui l'occupera désormais. Au même moment, Georg Frobenius développe la théorie de représentation des groupes, et Burnside comprend tout de suite son intérêt. Il l'utilise ainsi pour prouver en 1904 son résultat sans doute le plus célèbre : tout groupe de cardinal $p^nq^m$, avec $p,q$ premiers, est résoluble. Burnside conjecture aussi que tout groupe fini d'ordre impair est résoluble. Ce résultat n'est prouvé qu'en 1962 par Feit et Thompson.

En 1917, William Burnside publie son livre Theory of groups of finite orders, qui est le premier livre sur le sujet en langue anglaise. Burnside cherche alors à populariser la théorie des groupes parmi les mathématiciens anglais. Mais c'est surtout la seconde édition de ce livre, parue en 1911, et qui inclut la théorie des représentations, qui est devenue un classique très largement utilisé au XXè siècle.

Sur un plan personnel, Burnside se maria en 1886 et eut deux fils et trois filles. Il était connu pour être un bon athlète, et notamment un rameur de haut niveau. Il était passionné par la pêche qu'il pratiquait volontiers en Écosse.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Burnside

Les mathématiciens contemporains de Burnside (né en 1852)