$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Henry Briggs (février 1561 [Warley Wood] - 26 janvier 1630 [Oxford])

Henry Briggs est né en février 1561, dans le Yorkshire. On sait peu de choses sur sa vie, si ce n'est qu'il entre en 1572 au Saint John's College, où il est diplômé en 1581. De 1596 à 1619, il est professeur de géométrie au Gresham College de Londres. Il s'intéresse à l'astronomie qui nécessite de lourds calculs.

Il est le premier à déceler la puissance des logarithmes tout juste inventés par Napier pour simplifier les calculs complexes. A l'été 1615, il entreprend le voyage à Edimbourgh pour rencontrer Napier. De leurs discussions, il ressortira l'adoption d'un logarithme en base 10 et tel que log(1)=0. C'est Briggs qui se chargera de la construction de tables du logarithme de plus en plus précises : 14 décimales pour tous les nombres compris en 1 et 20000, puis 15 décimales pour toutes les fonctions trigonométriques, pour chaque centième de degré.

À partir de 1620, Briggs est professeur à Oxford. Il laissera peu de travaux portant sa propre marque, mais son activité pour populariser le logarithme mérite un grand respect.

Les mathématiciens contemporains de Briggs (né en 1561)