$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Brahmagupta (598-670)

Brahmagupta est un mathématicien indien du VIIè siècle. Il vécut une grande partie de sa vie à Bhinmal, sous la protection des souverains de la dynastie des Gurjara. Il dirigea aussi l'observatoire de Ujjain, qui était le principal centre de recherche en mathématiques et en astronomie de l'Inde à cette époque. Il écrivit quatre traités, le plus important étant Brahmasphutasiddhanta, publié en 628 et écrit en vers ce qui lui donne un intérêt poétique.

C'est dans l'oeuvre de Brahmagupta que, pour la première fois, le nombre zéro est réellement traité comme un nombre. Brahmagupta donne les règles des opérations utilisant ce nombre, même s'il se trompe en affirmant que 0/0 vaut 0. En revanche, il manie parfaitement les entiers négatifs, qui lui servent à représenter les pertes. Il sait résoudre les équations du second degré et de nombreuses équations diophantiennes.

Brahmagupta s'intéressa aussi à la géométrie. Il calcule l'aire d'un quadrilatère inscrit dans un cercle. Enfin, lors de ses travaux en astronomie, il estime la durée d'une année à 365 jours, 6 heures, 5 minutes et 19 secondes. C'est une très bonne approximation, puisque la vraie durée d'une année est d'un peu moins de 365 jours et 6 heures.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Brahmagupta