$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Friedrich Bessel (22 juillet 1784 [Minden] - 17 mars 1846 [Königsberg]

Friedrich Wilhelm Bessel est un astronome et mathématicien allemand né à Minden au nord de l'Allemagne. Son père est fonctionnaire et il a 8 frères et soeurs. Il fréquente quelques années le lycée de sa ville natale où il s'il a de réelles qualités en arithmétique, il peine dans l'étude des langues anciennes. En janvier 1799, il devient apprenti dans une grande maison d'import/export de Brême. Très vite, il s'intéresse à la navigation des cargos transatlantiques, ce qui le conduit d'une part à l'étude de l'espagnol et du français, et d'autre part aux mathématiques et à l'astronomie. Il se passionne alors pour cette dernière, lit de nombreux traités, et à vingt ans, calcule de façon plus précise l'orbite de la comète de Halley à partir des observations faites par Harriot en 1607.

Bessel fait parvenir ses résultats au médecin et astronome Heinrich Olbers, qui est alors considére comme le plus grand spécialiste allemand des comètes. Olbers est enthousiasmé par ce travail et le recommande pour devenir assistant à l'observatoire de Lilienthal, poste que Bessel accepte en 1807. Il fait alors de l'astronomie son métier, au risque de perdre la situation confortable que ses succès dans le commerce lui promettaient. A Lilienthal, il reprend les travaux de James Bradley pour déterminer la position précise de 3222(!) étoiles. C'est un travail titanesque qui est très rapidement reconnu. Ainsi, en 1810, Bessel est nommé directeur de l'observatoire de Königsberg, qui est à construire, et professeur d'astronomie dans cette même université. A cette occasion, on lui délivre un diplôme de docteur, nécessaire pour devenir professeur, alors qu'il n'a jamais fréquenté les bancs d'une université. En 1812, il se marie; de ce mariage naitront deux garçons et trois filles.

La construction de l'observatoire de Königsberg est achevée en 1813, et Bessel restera à sa tête jusqu'à sa mort en 1846 des suites d'un cancer. Ses contributions font de lui certainement le plus grand astronome de la première moitié du XIXè siècle. Outre la détermination de la position des étoiles (plus de 50000 au cours de sa vie!), il est également le premier à avoir réussi à estimer la distance entre le soleil et une autre étoile, à savoir 61 Cygni, en utilisant la méthode de la parallaxe. Il estime cette distance à 10,3 années lumière (les estimations actuelles sont de l'ordre de 11,4 années lumière). Il a également étudié la structure des comètes, ou les perturbations de l'orbite d'Uranus.

Sur le plan des mathématiques, le nom de Bessel est resté attaché d'une part à l'inégalité de Bessel, inégalité sur les coefficients de Fourier d'une fonction démontrée par Bessel en 1828 et d'autre part aux fonctions de Bessel. Ces fonctions sont solutions de certaines équations différentielles qui interviennent naturellement dans l'étude de la perturbation de l'orbite des planètes.

Les travaux de Bessel furent internationalement reconus. Il fut membre de plusieurs académies des sciences (Suède, Paris, Royaume-Uni), et reçut deux fois la médaille d'or de la société astronomique de Londres.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Bessel

Les mathématiciens contemporains de Bessel (né en 1784)