$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Nicolas II Bernoulli (21 Octobre 1687 [Bâle] - 29 Novembre 1759 [Bâle])

Nicolas II Bernoulli est un des membres de la famille Bernoulli, un neveu des célèbres Jacques et Jean, il sera d'ailleurs l'élève de ce dernier. Passionné de mathématiques, mais aussi de droit, sa thèse porte sur l'application des probabilités à certains problèmes juridiques. Après des voyages à travers l'Europe, il occupe la chair de Galillée à Padoue à partir de 1716. En Italie, il rencontre Ricatti avec qui il travaille sur les équations différentielles. En 1722, il retourne enseigner à Bâle, port d'attache des Bernoulli, et il occupera plus tard le poste de recteur de cette université.

Nicolas II Bernoulli est unanimement reconnu comme un mathématicien doué, mais peu productif. L'essentiel de ses travaux sont à rechercher dans sa riche correspondance, notamment avec le savant français Montmort.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Bernoulli

Les mathématiciens contemporains de Bernoulli (né en 1687)